Les agences de placement d’au pair ne sont pas reconnues officiellement par le programme au pair en Belgique. Il n'est pas obligatoire d'organiser administrativement le placement au pair via une agence au pair.

La famille d'accueil peut organiser le placement au pair directement avec l'administration communale. Tous les formulaires, documents et informations nécessaires pour le placement au pair sont entièrement gratuits et disponibles sur les sites officiels des régions.

Les agences au pair ne sont pas officiellement autorisées à opérer et leurs activités ne sont pas contrôlées par le gouvernement. Il est donc important que la famille d'accueil et les jeunes au pair soient bien informés des conditions légales du programme.

Tu souhaites utiliser une agence au pair ?

Si tu envisages d'utiliser les services d'une agence au pair, tu dois savoir ce qui suit :

  • Ils ne sont pas une autorité au sein du programme Au Pair. Ce sont des entreprises privées sans pouvoirs officiels pour traiter les plaintes.
  • Ils ne peuvent imposer aucune obligation extra-légale ou condition supplémentaire dans le cadre d'un placement au pair.
  • Certains sont des entreprises unipersonnelles sans infrastructure adéquate pour fournir des services de qualité.
  • Ce sont des entreprises à but lucratif. Les familles d'accueil paient pour l'utilisation de leurs services, ce qui peut affecter leur neutralité en cas de litige entre l'au pair et la famille d'accueil.
  • Les agences étrangères sont souvent des agences de voyage ordinaires sans aucune connaissance de la législation belge qui réglemente le placement au pair.

Malversations

Via notre helpdesk, nous avons identifié certaines malversations de certaines agences au pair. Voici les plus courantes :

  • Les jeunes au pair sont mal ou informés de manière incomplète sur les conditions légales du placement au pair.
  • Amendes pour les jeunes au pair s'ils quittent prématurément la famille.
  • De au pair wordt gedwongen om de kosten van de medische verzekering terug te betalen.
  • L'utilisation de contrats privés et divers types de documents non-autorisés (addenda, “family guidelines”, “codes of conduct”, “termination agreements”, etc.) pour imposer des clauses et des conditions extra-légales (et illégales).
  • Autoriser les jeunes au pair à venir en Belgique en tant que touristes pour demander un permis de travail à partir d'ici. Bien que cela soit possible, cela représente des risques potentiels pour le jeune au pair.
  • Het (onwettig) opleggen van extralegale voorwaarden om au pair te worden:
    • Niet-getrouwd zijn
    • Houder zijn van een geldige Europese rijbewijs
    • De plicht om een rematch te zoeken via de au pair bureau, enz.

Le placement au pair belge est régi par la loi belge et les services officiels de l'inspection du travail sont les seules institutions autorisées à superviser et vérifier le respect des exigences légales.