Au pair européens

Le système de placement d'au pair belge a été créé sans prendre en compte les citoyens européens, mais les citoyens de l'UE ont le droit de circuler librement au sein de l'UE. Ils peuvent utiliser un contrat type pour au pair afin d'officialiser leur séjour temporaire en Belgique.

 

Bien que les citoyens de l'UE n'aient pas besoin de visa ou de permis de travail, ils doivent s'inscrire dans la commune s'ils souhaitent rester en Belgique pendant plus de 3 mois. Sinon, ils risquent de rester illégalement en Belgique.

Si un citoyen de l'UE souhaite devenir jeune au pair en Belgique, lui et la famille d'accueil doivent avoir officiellement signé un contrat-type et les deux parties doivent se conformer aux exigences légales sans exception. Le contrat-type doit être enregistré auprès de l'administration communale afin d'officialiser le séjour du jeune au pair européen en obtenant une attestation d'enregistrement - carte de type « E » pour les Européens.

Si aucun contrat-type officiel n'est signé ou enregistré :

  • Tu n'es pas au pair.
  • Tu risques de résider en Belgique illégalement.
  • Tu travailles en noir en tant que personnel domestique résidant chez l'employeur .
  • Tu ne reçois qu'un tiers de ton salaire minimum.
  • Tu n'as aucune Sécurité sociale ni d'assurance médicale.
  • Tu n'es inscrit nulle part.
  • Personne ne sait que tu es ici, tu es donc plus susceptible d'être exposé à l'exploitation et aux abus.

“Au pair” n'est pas simplement un mot mais c'est un statut de séjour officiel. Si tu n'as pas signé ou enregistré de contrat au pair, tu as tout de même des droits en tant que travailleur :

  • Tu as droit au salaire minimum en tant que personnel domestique
  • La famille d'accueil peut être poursuivie pour avoir recruté un travailleur au noir.
  • Tu peux porter plainte contre ton employeur sans le moindre risque pour toi-même. Nous pouvons également t'aider à le faire !