Qu'est-ce que le travail clandestin ?

Travailler clandestinement signifie travailler - en tant que non-Belge - en Belgique sans en avoir l’autorisation. Si tu n’es pas belge ni citoyen d'un Etat-membre de l'Union Européenne, tu dois avoir une autorisation spéciale pour travailler. Certains étrangers n’ont pas besoin de cette autorisation. Tous les autres – et particulièrement les personnes qui viennent d’un pays en dehors de l’Union Européenne – doivent avoir une autorisation de travail. Les personnes qui n’ont pas de titre de séjour, ne peuvent pas obtenir d’autorisation de travail. Si tu travailles sans y être autorisé, tu travailles « illégalement ». Ton patron peut être poursuivi pour cette raison. Un travail clandestin n'est presque jamais déclaré aux autorités. Si tu es un travailleur sans séjour légal, il y a donc de fortes chances que tu travailles aussi au noir.

Attention ! Parfois, il arrive que ta situation de travailleur – aussi si tu n'as pas de séjour légal – soit quand même déclarée auprès de la sécurité sociale. Cela peut arriver que tu sois indépendant ou travailleur. Dans ce cas, tu as le droit de recevoir des allocations familiales, une couverture pour les soins de santé et les médicaments et même une pension. Par contre, tu ne peux pas bénéficier d’une allocation de chômage tant que tu n’as pas de permis de séjour et en cas de contrôle tu peux quand même être forcé de quitter le territoire. Dans ce cas de figure, ton travail est déclaré mais reste toujours clandestin.