Je suis sans papiers, quel est le risque pour mon patron ?

  • L’employeur s’expose à de lourdes sanctions s'il fait travailler des personnes pour lui au noir ou travail clandestin . Il peut s'agir d'une lourde amende ou un peine de prison. Les sanctions sont plus lourdes en cas de travail clandestin.
  • Les sanctions peuvent être aggravées si l’employeur viole en outre d’autres règles que nous aborderons plus en détails sur cette page .

Ne te laisse donc pas intimider trop facilement si ton patron menace d’appeler la police. Il risque lui-même d’avoir de graves problèmes !

Attention ! Même si tu aides un ami, que tu sois payé ou non, tu travailles au noir. Si l’inspection te contrôle, il vaut mieux ne pas raconter de mensonges. Tu ne seras pas puni sans raison si tu dis la vérité. Le travail bénévole n’est officiellement pas autorisé pour les personnes sans séjour légal, même s’il n’est pas puni actuellement. À moins que ce travail bénévole ne soit une forme de travail cachée.