Et si tu tombes malade ?

Si tu es malade, tu dois rester à la maison et te reposer. Si tu es déclaré à la sécurité sociale, alors pendant que tu es malade, ton salaire est payé par l'employeur et la mutuelle. Si tu n'as pas de droit de séjour, tu ne pourras pas être payé par la mutuelle mais tu peux néanmoins réclamer ton salaire auprès de ton employeur :

  • Les sept premiers jours que tu es malade, ton employeur doit verser le salaire complet .
  • A partir du 8ème jour et jusqu’au 14ème jour où tu es malade, ton employeur doit te payer 60% de votre salaire.
  • A partir du 15ème jour et jusqu’au 30ème jour où tu es malade, c’est la mutualité qui paiera 60% de ton salaire. (cette option est uniquement possible si tu es inscrit dans le système de sécurité sociale).

La personne qui est sans droit de séjour et qui n'est pas affiliée à une mutualité ont aussi droit à une aide médicale. Peu importe à quel point tu es malade, tu peux toujours faire appel à un médecin. Demande donc toujours l'aide médicale urgente auprès du CPAS.

En tant que travailleur domestique résidant chez son employeur, tu as le droit de rester, même si tu es malade, dans la maison de ton employeur.

Si tu souhaites recevoir une compensation tu as besoin d'un certificat médical. N'oublie pas d'en demander un au médecin lorsque tu t'y rends. Même si tu n'as pas de droit de séjour.