Que faire si je suis victime de violence ou d’abus ?

Tu as des droits en tant qu'au pair, mais tu as aussi droit au respect de ta personne, de ton intégrité physique et de tes biens. La police et l’inspection sociale sont tenues de te traiter avec respect.

Règles générales

  • Tu as le droit de refuser, de dire « non » à des avances sexuelles que tu ne désires pas : les contacts physiques, les allusions ou une personne qui se déshabille en ta présence. Tous ces actes peuvent être considérés comme des agressions sexuelles ou comme une « intimité indésirable ». Le viol est un grave délit dont seul l’auteur doit avoir honte.
  • Il existe en Belgique des lois interdisant la discrimination, c’est-à-dire le fait d’être traité différemment sur base de certains critères dont la couleur de peau, la nationalité, le sexe ou l’orientation sexuelle. Une plainte peut être introduite auprès d’un point de contact contre le racisme et la discrimination.
  • Même si tu n’as pas de papiers, personne ne peut faire usage de violence contre toi, te harceler, te menacer, voler tes biens, t’arnaquer, te faire chanter, etc.

Si tu es victime d’un abus, que ce soit sur ton lieu de travail ou ailleurs, tu as droit à être protégé et éventuellement à une indemnisation.

Que faire si tu es victime d’un abus ?

  • Pour obtenir une protection et éventuellement une indemnisation si tu es victime d’un abus, tu dois porter plainte à la police ou saisir le tribunal. Ce n’est pas aussi simple pour les sans-papiers. Demande à quelqu’un de t’accompagner au bureau de police ou contacte d’abord un Centre d'aide aux victimes .
  • Si tu es victime de discrimination, tu peux t’adresser à un point de contact contre le racisme et la discrimination, Unia.
  • Retiens les noms des éventuels témoins. Ecris le plus vite possible le récit des faits avec tous les détails, ou demande à quelqu’un de le faire pour toi. Ces informations seront précieuses si tu portes plainte plus tard.
  • Si tu as été blessé ou violé, vois tout de suite un médecin. Explique-lui ce qu’il s’est passé. Fais-toi examiner et demande-lui un certificat, qui pourra prouver tes dires par la suite.